Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Pas perdus.........Ô Proche Orient

"Les grands voyages ont ceci de merveilleux que leur enchantement commence avant le départ même. On ouvre les atlas, on rêve sur les cartes. On répète les noms magnifiques des villes inconnues..." (Joseph Kessel)

Wadi Rum

Publié le 17 Juillet 2011 par julisontheroad.over-blog.com in Jordanie

 

Soixante-dix kilomètres de désert traversé en son milieu par l'unique voie ferrée du pays, utilisée pour le transport de marchandises. Scindé en deux parties, le nord (zone libre), et le sud (zone protégée) où se trouve la plupart des sites importants, les " spring ", les peintures rupestres des tribus nomades, temples nabatéens.

PB250053-copie-1

 

Victime de son succès, ce désert très (trop) fréquenté, subi l'impact provoqué par plus de 4x4, surconsommation de bois, augmentation des déchets. Paysages sublimes rouge et or changeants, vaste étendue de sable nous sommes au coeur de l'un des plus beau décor de cinéma en plein territoire bédouin. 

Village de Wadi Rum, rencontre avec Mohammed créateur et propriétaire d'une petite agence de voyages proposant divers façon de découvrir le désert ainsi qu'un camp situé dans le sud de la réserve, le Sunset Camp que je recommande absolument. Pour facilité et réglemente le tourisme équitable, le gouvernement jordanien à créé un Visitor Center où tout les bédouins (guides, propriétaires de campements....) sont répertoriés, les prix en fonction du parcours choisit réglementé et inscrits suivant des règles strictes. Une fois acquitté le droit d'entrée à la réserve naturelle, il ne reste plus qu'à choisir qui vous accompagnera dans votre découverte. Ce n'est pas chose facile, tant il y a propositions de guides et de formules possible. La plupart des touristes réservent via leur hôtel à Wadi Musa (Pétra). Il nous conduit chez lui en mini van car c'est lui qui cette fois est chargée de récupérer les visiteurs au Visitor Center et de les répartir respectivement auprès de leur guide. Hé oui chaque famille vit du Wadi Rum et du tourisme et vous accueil chez eux auprès de leur famille, l'occasion de s'imprégner de l'ambiance et de la culture locale. 

Après un thé au thym délicieux offert par notre ami Mohammed, nous décidons du chemin et des sites que nous souhaitons explorer. Après une courte discussion, pas énorme car les prix sont plus que raisonnables nous tombons d'accord et faisons la connaissance de notre guide qui ne parle qu'arabe. 

                  PB250011-copie-1.jpg                               8h30 : les baguages sont chargés dans la jeep, premier arrêt deux cent mètres plus loin à l'épicerie pour ravitaillement (pris en charge par notre hôte). Tiens ça commence bien notre jeep est déjà en cale, impossible de repartir, cela promet une folle journée mais la terre est si belle et le vent si doux que rien ne peu gâcher mon insatiable envie de désert. 

PB250005-copie-1.jpg

 

Plus tard, nous profiterons d'une sieste à l'ombre des montagnes rouges avec pour seul horizon une étendue de sable d'or et pour seule distraction le vent chaud et les oiseaux. Couché de soleil, musique bédouine, shisha et repas traditionnel sera au programme de ce soir avec nos hôtes. J'entends encore raisonner le son de la darbouka, et le crépitement du feu, les fous rires avec les jeunes bédouins et Carlos. Bientôt je continuerai en direction de Jérusalem mais une chose est sûre c'est qu'il sera difficile de retrouver à la vie moderne après cette étape. 

PB250120-copie-1.jpg

PB250155-copie-1.jpg

 

Commenter cet article